Vendre les HLM, bonnes et mauvaises raisons

vendredi 15 juin 2018

Le projet de loi ÉLAN prévoit, à côté de dispositions répondant à des objectifs poursuivis par la plupart des lois récentes sur le logement, un véritable bouleversement de l’organisation du monde HLM. Sa mise en œuvre pourrait être facilitée par le fait que ses implications n’apparaissent pas immédiatement aux yeux du grand public et surtout par une configuration politique inédite : la majorité parlementaire compte parmi ses membres peu d’élus locaux et par là même peu de présidents ou d’administrateurs d’offices publics HLM ou d’OPAC, lesquels se trouvaient être les défenseurs naturels du « monde HLM », tant à gauche qu’à droite.

Voir en ligne : Politique du logement

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.