Quand les banlieues se prennent en main

vendredi 30 octobre 2015

Il y a dix ans, la mort de Zyed et Bouna à Clichy sous-Bois, conduisait à de violents affrontements dans les quartiers sensibles. Depuis, près de 48 milliards d’euros ont été investis pour la rénovation de ces quartiers ; pourtant les inégalités et le sentiment d’abandon persistent. Mais certains habitants refusent de baisser les bras. Tour d’horizon des initiatives citoyennes dans les quartiers dit sensibles en Ile-de-France.

Voir en ligne : de France Culture

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.