Pourquoi les adolescentes ont moins de possibilités réelles de faire du vélo que les adolescents

mardi 1er février 2022

Basée sur des méthodes mixtes, cette thèse de sociologie montre que les socialisations urbaines, mobilitaires et sportives s’avèrent très sexuées durant l’adolescence, ce qui se traduit par des opportunités réelles de faire du vélo généralement plus limitées pour les filles. L’analyse des variations entre jeunes du même sexe illustre en quoi le vélo est à la fois un révélateur et un support de construction des rapports sociaux de sexe, d’âge, de classe et de territoire. Cette thèse a été récompensée par le prix Mobilithèse 2021.

Voir en ligne : du Forum Vies Mobiles

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.