Pour changer les pratiques, le rôle clé de la temporalité et de la spatialité

mardi 6 octobre 2020

Partout dans le monde, les pouvoirs publics cherchent des moyens d’encourager les gens à marcher, faire du vélo ou emprunter les transports collectifs plutôt que de conduire. James Faulconbridge, de l’université de Lancaster (Royaume-Uni), nous parle d‘une recherche récente qui met en avant l’importance du facteur espace-temps pour accompagner cette transition.

Voir en ligne : du Forum Vies Mobiles

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.