« Peupler la ville : les politiques de gentrification et bien d’autres choses encore… »

jeudi 16 janvier 2014

« Peupler la ville » : le choix de l’infinitif pourrait surprendre le lecteur puisqu’il suppose – et impose – un sujet actif. Il dénaturalise ainsi ce qui est rarement interrogé comme une intention dans nos démocraties, et semble renvoyer à des périodes révolues où il s’agissait d’occuper des espaces présumés « vides » et/ou de les coloniser. Cet infinitif épouse pourtant l’ambition première de ce dossier : comprendre comment des acteurs publics ou privés cherchent précisément à agir sur le peuplement des villes, autrement dit sur la composition et la répartition spatiale des populations à différentes échelles (agglomération, ville, quartier, îlot, etc.), en fonction de propriétés (socioéconomiques, ethno-raciales, religieuses, etc.) réelles et présumées.

Voir en ligne : de Métropoles

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.