Histoire de la notion de mobilité

samedi 27 mars 2021

Définir la mobilité est d’autant plus important que ce terme est très polysémique. Lorsqu’un géographe utilise le terme de mobilité, c’est pour évoquer le franchissement de l’espace ; il ne parle donc pas de la même chose qu’un ingénieur en circulation ou un sociologue qui utilisent cette notion en référence, respectivement, aux flux de transport et à la transformation de soi. Cette diversité d’acceptions, loin d’être une richesse, est un obstacle à la connaissance. En clair, lorsqu’on évoque la mobilité, on ne sait pas exactement de quoi on parle : tout dépend de la discipline dont on est originaire. Cet état de fait est le résultat de l’histoire de la notion de mobilité, que nous allons maintenant développer. Depuis une vingtaine d’années, plusieurs auteurs ont proposé des définitions englobantes de la mobilité, afin de permettre de dépasser les carcans disciplinaires.

Voir en ligne : du Forum Vies Mobiles

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.