Nommer la violence d’État

jeudi 30 janvier 2020

En refusant de reconnaître la banalité et la gravité des violences policières sur l’ensemble de la société, les autorités de l’État se rendent de facto complices des exactions des forces de l’ordre.

Voir en ligne : de Libération

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.