Les policiers, pris dans les paradoxes des politiques publiques

jeudi 9 avril 2020

En cette période particulière où il devient mal vu de critiquer les pouvoirs publics, et où l’implication des personnels chargés de lutter contre l’épidémie ne doit pas souffrir la critique, il nous semble que des limites doivent toutefois être posées à l’exercice des contrôles – justifiés – mis en œuvre pour restreindre les déplacements.

Voir en ligne : de The Conversation

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.