Les flux contrariés du Bengale. Réflexions sur la frontière indo-bangladaise

vendredi 16 décembre 2016

La frontière entre le Bangladesh et l’Inde impose une fracture artificielle à un espace culturellement homogène. Plongés dans l’illégalité, les nombreux migrants qui continuent de circuler entre les deux États s’exposent à des risques accrus d’exploitation et à une marginalisation croissante.

Voir en ligne : de La Vie des idées

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.