« Les classes populaires fabriquent la ville. » Entretien avec le Collectif Rosa Bonheur

mercredi 2 octobre 2019

Le collectif de chercheuses et chercheurs Rosa Bonheur a publié le 19 septembre dernier aux Éditions Amsterdam La Ville vue d’en bas. Travail et production de l’espace populaire. Le livre est une plongée dans la vie quotidienne des classes populaires aux marges du salariat en même temps qu’un renouvellement salutaire des approches théoriques sur le sujet. Entretien au long cours avec Antonio Delfini.

Voir en ligne : de Contretemps

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.