Les ateliers vélo : fabriques d’autonomie et de modes de vie ?

samedi 12 octobre 2019

Les ateliers d’autoréparation de vélos se sont développés en France depuis une dizaine d’années. À travers l’apprentissage de la réparation du vélo, ces collectifs ont des visées variées : les uns visent essentiellement à accroître l’autonomie, d’autres militent également pour l’écologie ou s’inscrivent dans un engagement politique plus large (LGBTI, anti-capitalisme, auto-gestion…). Ces collectifs ont été jusqu’à présent très peu étudiés dans la littérature scientifique. Au-delà du gain d’autonomie permis par l’apprentissage d’une pratique, la participation à ces ateliers engage-t-elle un changement plus global dans le mode de vie des individus et dans leur vision de la société ?

Voir en ligne : du Forum Vies Mobiles

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.