La pollution de l’air bat tous les records à Pékin, en alerte « rouge » pour la première fois

mardi 8 décembre 2015

Pékin, la capitale chinoise, a lancé sa toute première « alerte rouge » (niveau maximal) à la pollution atmosphérique, a fait savoir, lundi 7 décembre, la municipalité en expliquant que la mégapole resterait enveloppée dans un épais smog de mardi à jeudi.

Voir en ligne : du Monde

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.