L’ouvrage « La tentation radicale » d’O. Galland et d’A. Muxel : une enquête défectueuse

jeudi 12 avril 2018

Une enquête auprès des lycéens menée par une équipe du CNRS, sous la direction de deux sociologues confirmés, Olivier Galland et Anne Muxel, vient d’être publiée sous le titre La Tentation radicale et se trouve largement reprise dans les médias. Quand j’ai commencé à lire cet ouvrage, je croyais qu’un tel titre, comme c’est souvent le cas, provenait de l’éditeur. Il n’en est rien.

Voir en ligne : de Mediapart

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.