L’éclatante revanche du béton

lundi 25 janvier 2016

Il n’y a pas un matériau qui illustre mieux que le béton le fossé qui sépare les architectes et les habitants. Si les premiers y voient le « marbre du XXe siècle », le grand public, lui, ne l’envisage bien souvent qu’en symbole de l’urbanisation à outrance des Trente Glorieuses. Mais sur ce point, les mentalités sont peut-être en train d’évoluer.

Voir en ligne : de Slate

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.