« Il s’agissait de signer notre triomphe, notre accession à la propriété privée » (Julia Deck, Propriété Privée)

mercredi 19 février 2020

Un écoquartier chic, des maisons neuves mais bâties en matériaux durables, de vertes allées résidentielles, un système de chauffage et de recyclage des ordures écolo et entièrement automatisé, bref, un petit paradis que ce petit coin « moderne et moral » de banlieue parisienne non loin de Paris et d’une station de RER. Mais quelque chose est pourri au royaume de la gentrification. Les dispositifs écologiques délégués à une série de sous-traitants ne fonctionnent pas, les travaux n’en finissent pas, les supermarchés n’offrent pas de viande aux rassurantes étiquettes « label rouge », l’asphalte reste crevé, et il y a décidément une drôle d’odeur dans l’air...

Voir en ligne : de Contretemps

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.