En Argentine, des exemples de harcèlement de rue répertoriés sur une carte interactive

mardi 16 juin 2015

Au pays de Diego Maradona, qui avait tatoué sur son torse "perra" ("chienne"), le surnom de sa jeune compagne, la lutte contre le sexisme se prolonge, une semaine après la mobilisation historique du pays contre les violences faites aux femmes. Après trois meurtres de femmes qui ont scandalisé le pays, des centaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue pour demander l’application du plan national pour éradiquer la violence de genre.

Voir en ligne : du Monde

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.