De quelques croyances répandues sur la géographie des activités scientifiques

vendredi 18 novembre 2016

Les dernières années ont vu se mettre en place dans différents pays des politiques d’« aménagement scientifique ». Que ce soit au Japon, en France ou en Allemagne, ces initiatives encouragent le regroupement d’universités, complété d’une différenciation fonctionnelle « hiérarchique » de leurs rôles (mondial, national, local, ou encore de recherche ou seulement d’enseignement). Ces politiques consistent principalement à différencier les moyens accordés aux universités en se fondant sur des diagnostics et des évaluations comprenant un certain nombre d’allant de soi qui concernent la dimension spatiale des activités d’enseignement supérieur et de recherche.

Voir en ligne : de Mondes sociaux

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.