Cergy–Pontoise, la ville qui n’existait pas

lundi 19 juillet 2021

Quand, en 1967, Bernard Hirsch fait la promotion tambour battant en une de Paris Match à l’appui de la future ville de Cergy–Pontoise, personne ne remarque cette chose extraordinaire : derrière lui, sur les images télévisées, rien. Ou plutôt des champs de betteraves et rien d’autre : Cergy–Pontoise n’existe pas.

Elle n’est pour l’instant qu’une projection d’urbanistes, d’architectes et de grands commis d’Etat qui ambitionnent de faire surgir autour de Paris cinq villes de 200 000 habitants pour régler tous les problèmes de la région parisienne.


Voir en ligne : de France Culture

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.