Brasserie Barbès, arme de gentrification massive ?

vendredi 22 mai 2015

Ouvert il y a moins d’un mois, c’est le bar à la mode. Pourtant, avec sa carte prohibitive et ses airs de refuge pour gens bien nés, la Brasserie Barbès fait tache dans l’un des quartiers les plus pauvres de la capitale.

Voir en ligne : des Inrocks

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.