Philippe Aldrin

Philippe Aldrin est professeur de science politique à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence et chercheur au laboratoire CHERPA (Croyance, histoire, espace, régulation politique et administrative) de Sciences Po Aix. Ses recherches portent actuellement sur les entrepreneurs de la cause européenne, à travers la genèse et la mise en instruments de la politique de légitimation de l’UE mais aussi de l’institutionnalisation politique de la « société civile européenne ».

Sur ces sujets, il a récemment publié : « The World of European Information. An Institutional and Relational Genesis of the EU Public Sphere », in Didier Georgakakis et Jay Rowell (dir.), The Field of Eurocracy : Mapping EU Actors and Professionals (Basingstoke, Palgrave, 2013) ; « La “société civile européenne”, entre idéal démocratique et contingences politiques. De Maastricht à Lisbonne, les mises à l’agenda parlementaire de l’ouverture aux lobbys et à la société civile », in Josiane Auvret-Frinck (dir.), Le Parlement européen après le traité de Lisbonne (Bruxelles, Larcier, 2013) ; « Promouvoir l’Europe en actes. Une analyse des petits entrepreneurs de la cause européenne », Politique européenne, n° 34, 2011 (dossier coordonné avec Dorota Dakowska) ; et « L’invention de l’opinion publique européenne. Genèse intellectuelle et politique de l’Eurobaromètre (1950‑1973) », Politix. Revue des sciences sociales du politique, n° 89, 2010. Ces articles sont accessibles en ligne.

Voir en ligne : Sa page personnelle

In english

Newsletter

Recevez gratuitement notre newsletter

Je m'inscris

La rédaction publie

Retrouvez les ouvrages de la rédaction

Accéder

Faites un don

Soutenez
Métropolitiques

Soutenez-nous
Centre national de recherche scientifique
Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Partenaires